Vers la (deuxième) fin des pages satellites ?

Google a annoncé qu’une mise à jour de l’algorithme de classement, concernant les pages satellites, sera déployée dans les prochains jours. Est-ce la deuxième mort de cette technique SEO ?

Warner bros picture

Si vous avez fait du SEO dans les années 2000, vous avez surement connu la première vie des pages satellites !

Cela ressemblait à des pages au contenu caché pour les utilisateurs : dénuées de toute mise en forme, chacune d’entre elles était optimisée pour un mot clé unique, et placée dans un dossier spécifique du site internet, lui-même optimisé en fonction de l’univers des différentes pages satellites qu’il contenait.

Une  redirection JavaScript renvoyait l’internaute vers une page cible, rendant le contenu des pages accessibles uniquement pour les robots des moteurs qui s’engouffraient dans le piège ! On imagine bien entendu que la qualité éditoriale était… inexistante !

En 2006, Google gronda et dans un exemple fracassant pénalisa une certaine marque de voiture allemande qui disparut de l’index Google !

Warner bros picture

Adieu pages satellites, bonjour « landing pages » !

Qu’est-ce que fait la communauté SEO quand on lui casse son joujou ? Elle s’en fabrique un autre !

Pages satellites, la résurrection !

Apparaissent alors les landing pages, des pages tout autant optimisées pour un mot clé, mais la redirection JavaScript est remplacée par un bouton « call to action ». Les pages sont donc consultables par les internautes, l’objectif étant que ceux-ci cliquent au plus vite sur le bouton, qui renvoie vers une page cible du site internet.

En effet, le contenu éditorial n’est, à l’époque, toujours pas là : on parle de « spinning », technique SEO qui consiste à mélanger des paragraphes et bouts de phrases dans différents ordres, afin de tromper l’algorithme et de faire croire qu’on possède 100 pages de contenu unique, alors qu’elles disent toutes la même chose.

Warner bros picture

Au fur et à mesure des années, j’ai tendance à croire que cette pratique disparut petit à petit, pour laisser place à des pages au contenu bien plus pertinent, et réellement travaillées pour séduire l’internaute tout autant que le moteur de recherche.

Seulement, ce n’est peut-être pas réellement le cas au vu de l’annonce faite récemment par Google.

« Une mise à jour sur les pages satellites ».

Dans un article paru sur le webmaster central blog, le géant américain explique que ça va faire mal !

Afin d’améliorer la qualité des résultats de recherche pour nos utilisateurs, nous allons prochainement lancer un ajustement de l’algorithme de classement afin de mieux répondre à ce type de pages. Les sites utilisant cette [maudite] technique devraient voir des impacts significatifs suite à ce changement.

Je pensais que Google faisait déjà la chasse à ce type de pages avec son algorithme Google Panda, mais à priori il faut s’attendre à ce que de nouvelles modifications s’intègrent à ce filtre très rapidement. L’occasion de faire le point sur sa stratégie éditoriale, et de viser la qualité !

La qualité éditoriale, c’est ne plus avoir peur de faire un lien vers sa page !

Un contenu de qualité, doit être écrit pour l’internaute, et disponible dans la navigation classique de votre site internet !

Vous pouvez vous orienter vers la création de dossiers éditoriaux, guides d’achat, mettre en place un blog… Séparez-vous de vos landings pages si leur contenu éditorial est faible, regroupez les idées en thèmes, et publiez vos contenus au sein de dossiers thématiques ! Vous aviez 50 pages satellites sur un sujet lambda qui disaient toutes la même chose « menu paques, gateau paques, recette paques, gateau pas cher paques… », n’en faites plus que 4 au contenu réellement travaillé, dans une arborescence optimisée :

  • monsite.com/paques/histoire-et-traditions
  • monsite.com/paques/decoration-oeufs
  • monsite.com/paques/20-idees-de-recettes
  • monsite.com/paques/cadeaux-gourmands

La problématique du référencement Local

Votre entreprise est présente sur le territoire national, vous souhaitez être positionné dans les grandes villes, sous les requêtes « [activite] [ville] ». Vous avez aujourd’hui une dizaine de pages satellites par ville.

Cette pénalité risque de vous concerner ! Changez de stratégie pour votre visibilité locale : optez pour la mise en place de sous-domaines pour chaque agence, mettez en avant le contenu local de chacune d’entre elle, présentez vos partenaires locaux, vos dernières réalisations, votre équipe, adresse, horaires d’ouverture…

Vous pouvez également créez un annuaire d’agences, ajoutez sur chaque fiche un « mot du directeur », les spécificités de chaque agence, le plan d’accès, votre périmètre d’intervention, tout cela agrémenté de micro-données. Ajoutez y la possibilité aux utilisateurs de poster des commentaires, de vous recommander, d’entrer en contact avec vous…

On ne cesse de le répéter, mais pour capter un trafic pérenne et de qualité, il faut créer du contenu de qualité, riche, unique ! Cela demande plus d’efforts, mais la récompense est la !

Photos : Gravity. Georges Clooney et la formidable Sandra Bullock !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *